top
logo


EELV communique désespérément PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Transitio   
Dimanche, 11 Novembre 2012 13:57

 

J’étais à une fête de mariage hier soir (longue vie et bonheur à Fazia et Tahar), lorsque j’ai reçu à 23h48 sur mon smartphone, un communiqué de presse complètement désespéré d’Europe Ecologie Les Verts (EELV). Il concerne le fameux serpent de mer du nucléaire, j’ai nommé le projet ITER !

 

Combien de temps encore nos amis écologistes d’EELV accepteront-ils d’avaler les couleuvres que chaque jour le gouvernement PS leur sort des fourrés lobbyistes ?  L’aéroport anachronique et inutile de Notre-Dame des Landes (merci Vinci), les « inévitables » gaz de schistes du rapport Gallois qui mijotent en attendant une lâche décision (merci Total), et à présent la tarte à la crème du nucléaire, l’inénarrable projet ITER (merci ASN, AREVA, etc).

 

A ceux qui ne connaissent pas ITER, je propose de lire cet excellent article du physicien nucléaire Raymond Sené retrouvé sur le site www.constructif.fr et respectueusement reproduit sur cette page de Transitio, avec quelques commentaires : La fusion thermonucléaire : un défi mais que du bluff

 

Voici tout de même une rapide présentation. ITER est un projet né en Union Soviétique et proposé en 1985 par Mikhaïl Gorbatchev (juste un an avant Tchernobyl). L’Union Soviétique travaillait en effet depuis plusieurs années sur un nouveau type de réacteur exploitant la fusion nucléaire (non vous ne rêvez pas). La France, notre glorieuse mère patrie, forte de son expérience en matière radioactive réussit à convaincre les pays associés à ce projet de construire ITER sur la faille sismique d’Aix en Provence (non vous ne rêvez pas). ITER est une expérience scientifique destinée à ne fonctionner que 400 heures (lorsqu’elle fonctionnera), non, vous ne rêvez pas. Bon j’arrête la présentation ici, car tout le reste est à l’avenant, dérive du coût de la construction, gestion des non-conformités, le nucléaire quoi !

Après ITER, la « rêve » se poursuivra n’en doutez pas, un autre réacteur expérimental de puissance équivalente à un réacteur industriel « pourrait être créé ». Nommé DEMO (pour DEMOnstration Power Plant, ce qui, en français, signifie Centrale électrique de démonstration), il sera destiné à étudier la possibilité d'une exploitation commerciale à proprement parler, après quoi les premiers réacteurs d'application pourront être fabriqués, sans doute pas avant 2050 (non, vous ne rêvez pas !).
Plus d’information sur cette page de Wikipedia, si le cœur vous en dit :

Et n’oubliez pas de visiter le site officiel de ce fleuron de l’industrie française des années 80 :

La critique est facile, j’en conviens. Ce n’est pas très charitable de se moquer de ceux qui par leur travail acharné parviennent vaille que vaille à préserver la puissance militaire de la France. Eh bien oui, militaire, vous ne croyez tout de même pas que l’objet final de cette dangereuse industrie est de produire de l’énergie ? L’énergie, c’est juste le papier cadeau qui enveloppe le tout. Et n’oublions pas non-plus le joli ruban qui enjolive le tout, à savoir la lutte contre le réchauffement climatique ! Les ardents défenseurs du nucléaire sont aussi les chevaliers les plus dévoués de cette sainte croisade contre le CO2 ! J’écoutais hier encore sur France Culture dans l'émission "l'économie en question" un des inévitables ingénieurs de l’école des Mines, rappeler cet indéniable atout climatique du nucléaire. J’ai même eu la surprise d’entendre une comparaison "mesurée" du risque d’accident d’une centrale nucléaire (autrefois férocement nié et à présent placidement admis), par rapport aux désastres causés par le réchauffement climatique.


Entre nous, préférez-vous vivre à côté d’une centrale nucléaire qui risque l’inévitable accident d’un jour à l’autre ? (Ce que vous vivez déjà en France), ou bien préférez-vous prendre le temps de vous adapter à l’inévitable changement climatique, tout comme vos ancêtres l’ont déjà fait tant de fois par le passé ?

 

Mais après tout, pourquoi pas ? La bombe atomique ne nous préserve-t-elle pas déjà depuis plusieurs décennies du type de guerre généralisée que le siècle précédent à vu se dérouler par deux fois déjà ? Non ? Ca ne vous convainc pas ?

 

Et les gaz de schistes ? Soyez raisonnables tout de même ! La crise de l’énergie est réelle, et vous ne pouvez tout de même pas nier les bienfaits du nucléaire et refuser en plus ce trésor qui sommeille sous nos pieds ? Si ? Les énergies renouvelables ? Mais on ne fait pas de bombes avec ces énergies ! Et pire que tout, il n’y a rien de plus difficile que de mettre des compteurs et créer des monopoles de distribution régalant d’avides actionnaires avec le soleil, la mer ou le vent ! Vous êtes vraiment d’incorrigibles utopistes !  Le fonctionnement équilibré et généreux de notre modèle de société ne vous convient pas et vous vous dites que la crise énergétique et climatique est peut-être une occasion de créer enfin un monde plus juste !? Certains d’entre vous ont même voté François Hollande dans l’espoir de ce changement ? Vous n’êtes vraiment pas raisonnables. Laissez faire ceux qui savent. Si vous voulez reformer en profondeur la société, contentez-vous du fabuleux débat sur le mariage des homosexuels (J’espère que les lecteurs de cet article sont familiers du second degré).

Une chose devient de plus en plus certaine cependant, le changement, ce n'est surement pas maintenant (d'ailleurs il a eu la bonne idée de faire disparaître son site de campagne 2012).

Bon, trêve de digression, je vous donne à lire le "communiqué désespéré" d’EELV :

 

Communiqué de presse Europe Ecologie - Les Verts du 10 novembre 2012

 

ITER, débat sur l'énergie : deux décisions inquiétantes le même jour

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) vient d'approuver dans un avis publié aujourd'hui au Journal officiel le projet de décret autorisant la création d'ITER, projet de réacteur expérimental international à fusion nucléaire, près du site de Cadarache dans les Bouches-du-Rhône.

EELV rappelle son opposition ferme et résolue à ITER. Ce projet très centralisé, productiviste, "n’a fait l’objet d’aucune évaluation scientifique contradictoire : c’est un projet non maîtrisable critiqué par les physiciens du plasma et même Masatoshi Koshiba (prix Nobel japonais de physique)", comme le souligne Michèle Rivasi, eurodéputée EELV et membre de la Commission Industrie, recherche et énergie.

Par ailleurs, la composition du comité de pilotage du débat sur l'énergie annoncée ce jour, si elle devait être confirmée, intégrant Anne Lauvergeon, ex-patronne d'Areva et Pascal Colombani, administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) de 2000 à 2002, est particulièrement inquiétante. 

Elise LOWY, Jean-Philippe MAGNEN,

porte-parole

 

 

PS (Post Scriptum) : Si nos amis écologistes restent dans ce gouvernement, ils risquent peut-être de se retrouver un jour tous nus, avec juste un masque pour respirer…


Photo prémonitoire ( ?) d’une performance qui s’est déroulée à leurs journées d’été 2012.


Encore quelques informations sur ITER ?

http://energie.lexpansion.com/energie-nucleaire/iter-une-machine-dangereusement-instable_a-32-6716.html

http://www.rfi.fr/actufr/articles/065/article_35964.asp

http://www.sortirdunucleaire.org/sinformer/themas/iter/dossierITER.pdf

 

Mise à jour le Dimanche, 11 Novembre 2012 15:51
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 15 invités en ligne

Partagez cet article

  • transitio_001.jpg
  • transitio_002.jpg
  • transitio_003.jpg
  • transitio_004.jpg
  • transitio_005.jpg
  • transitio_006.jpg
  • transitio_007.jpg
  • transitio_008.jpg
  • transitio_009.jpg
  • transitio_010.jpg
  • transitio_011.jpg
  • transitio_012.jpg
  • transitio_013.jpg
  • transitio_014.jpg
  • transitio_015.jpg
  • transitio_016.jpg
  • transitio_017.jpg
  • transitio_018.jpg

bottom
top

Statistiques

Membres : 1
Contenu : 243
Liens internet : 39
Affiche le nombre de clics des articles : 458806

Articles populaires

Fil d'ariane

Home Transition énergétique Energies fossiles EELV communique désespérément

bottom

Animé par Joomla!. Designed by: Joomla Templates, web hosting. Valid XHTML and CSS.