top
logo


Monsanto Protection Act (Et le mariage pour tous ?) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Transitio   
Vendredi, 29 Mars 2013 18:57

Article publié le 29 mars 2013

Mis à jour le 26 mai 2013 (en bas de page) Wink

 

 

Mais quel rapport, amis Américains, avec le mariage pour tous ?

 

Peut-être est-ce là l’effet de la colère, mais certains Américains font de curieux rapprochements sur les réseaux sociaux ce soir !

 

Quel rapport en effet entre une loi concernant les OGM et le mariage pour tous ?


Il y a peu de chance que vous en entendiez parler au journal de 20h ce soir, mais aux USA, le public, les  défenseurs de la sécurité alimentaire et  les agriculteurs indépendants sont verts de rage contre le président Obama. Celui-ci a en effet signé le projet de loi HR 933 continuing resolution, plus communément appelé « Monsanto Protection Act ».

 

Un alinéa de cette loi, prévue pour essentiellement éviter une rupture budgétaire au gouvernement afin qu’il puisse payer ses factures dans les six prochains mois, interdit en effet aux tribunaux fédéraux d'être en mesure d'arrêter la vente ou la plantation de cultures d'OGM ou de semences génétiquement modifiées, et ce, quelles que soient les conséquences sur la santé que leur consommations pourraient révéler dans le futur.

 

Malgré les 2 jours de manifestations à Washington, qui faisaient suite à une campagne de pétition massive organisée par le groupe de défense Food Democracy Now , qui a recueilli les signatures de plus de 250.000 personnes, Obama n'a pas apposé son veto.

 

Mais ces manifestations ont semble-t-il moins intéressé les médias (le fameux mainstream) que celles concernant le mariage pour tous.

Non vous ne rêvez pas, aux USA le gouvernement amuse le bon peuple avec les mêmes débats de société que chez nous, et ces hochets forts utiles amusent ledit bon peuple aussi efficacement que chez nous !

 

Ne vous méprenez pas sur ma réaction. L’homosexualité est un comportement naturel qui a été observé dans plus de 1500 espèces animales. Le seul comportement vraiment "contre nature" observé uniquement dans l’espèce humaine, est le célibat, et le pire est que ce comportement dangereusement déviant est mis en valeur par certaines religions ! Mais revenons à nos moutons (de panurge)! Wink

 

C’est à croire que lorsqu’ils se rencontrent au G20 ou à Davos, nos dirigeants se refilent des tuyaux pour manipuler leurs crédules électeurs, ou dit autrement pour « amuser la galerie ».

 

Notre président du changement, impuissant à pouvoir changer quoi que ce soit, s’est sûrement réjoui de constater comment le débat sur le mariage pour tous avait passionné la société française, tandis qu'il menait sa petite guerre coloniale pour préserver l’accès à l’uranium au Mali et au Niger pour Areva.

 

Mais comme je suis médisant ! Ce n’était pas une guerre coloniale, c’était une croisade contre de fanatiques terroristes ivres de sang (comme George W Bush en Iraq et en Afghanistan), une guerre de libération d’un peuple opprimé (Comme Sarkozy en Lybie).

 

Euh… Quoi d’autre ? Undecided

 

La loi du 8 décembre 2011 ?

 

Loi relative au "Certificat d’Obtention Végétale" (COV), proposée par un sénateur UMP, soutenue par le gouvernement de Nicolas Sarkozy et votée par la majorité UMP ? Celle qui a gravé dans le marbre l’interdiction de semer le grain récolté et l’obligation, dans cette hypothèse, de payer des royalties aux semenciers-sélectionneurs dès l’usage en deuxième génération des semences vendues sur le marché ?

 

Notre président du changement, François Hollande, s’était engagé à retirer ce texte, mais il semblerait que les décrets d’application soient en cours de préparation…

 

Là où les méthodes de sélection agronomique n’ont pas réussi à rendre le grain stérile ou dégénérescent en deuxième génération (hybrides F1), les semenciers cherchent, par des méthodes juridiques cette fois, à recréer le marché captif extrêmement lucratif que les hybrides F1 leur ont permis de s’aménager.

 

C’est ainsi qu’ils sont parvenus à interdire la reproduction de leurs semences par le biais des droits de propriété intellectuelle applicables aux variétés végétales (le COV), et à faire qualifier la semence récoltée de contrefaçon, sur le plan international d’abord (Convention UPOV dans sa version de 1991), puis au niveau européen (Règlement 2100/94) et plus récemment sur la scène nationale.

 

Cela signifie donc qu’au delà d’un seul usage, la semence vendue ne peut plus être utilisée, même à des fins personnelles, sur l’exploitation.

 

C’est un peu comme s’il n’était pas possible d’écouter un CD plusieurs fois ou qu’un logiciel informatique devait s’autodétruire passé un certain délai, pour obliger les consommateurs à racheter ces produits régulièrement. Ici les semenciers ont tiré parti du caractère autoreproductible des semences pour prétendre que, au delà de la première génération et alors même qu’il s’agit du même matériel génétique, le droit d’usage du produit était expiré.

 

Plus d'informations à propos de cette loi sur le site de Kokopelli

 

Bon, j’en ai assez de m'énerver bêtement derrière mon écran !

C’est le week-end de Pâques, la fête d’Ishtar, la déesse de la fertilité chez les Babyloniens. Espérons que celle-ci veillera à la croissance des semences génétiquement modifiées, ou pas.

 

Voici la généreuse déesse Ishtar

Déesse Ishtar

 

 

Post Scriptum

 

Grand jeu concours : Quel sera le prochain formidable débat de société qui enfiévrera les médias et déchainera les passions à la machine à café ?

 

 

 

La folie continue !


Mise à jour du dimanche 26 mai :

Hier, il y a eu 400 rassemblements partout dans le monde pour protester contre Monsanto, y compris à Paris au Trocadero. Silence total ou presque dans les médias.

Aujourd'hui à Paris, une manifestation est organisée contre le mariage pour tous, organisée par les mêmes que ceux qui étaient :

  • contre l'avortement,
  • contre le divorce,
  • contre le vote des femmes,
  • contre le mariage mixte,
  • contre les congés payés,
  • contre la retraite,
  • contre la semaine de 40 heures puis de 35 heures,
  • contre l'indépendance des colonies,
  • contre l'abolition de l'esclavage,
  • contre l'interdiction du travail des enfants,
  • contre la République.

J'en passe et j'en oublie...

Pendant ce temps-là, la misère gagne du terrain. La misère qui, elle, est vraiment immorale et détruit les familles.

Pendant ce temps-là, une nouvelle loi proposée par la Commission européenne souhaite l'illégalité de la pousse, la reproduction ou la vente des semences de végétaux qui n’ont pas été testées et approuvées par une nouvelle autorité (l’Agence européenne des variétés végétales). Cette loi rendra illégale le simple fait de cultiver son potager et d’offrir des tomates à son voisin.

Lisez cet article sur le site belges de RTL : Cultiver son jardin pourrait devenir un acte criminel

 

 

Cette photo circulait ce matin sur les réseaux sociaux aux USA, et ailleurs bien sûr.

Mise à jour le Mercredi, 19 Juin 2013 15:30
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 25 invités en ligne

Partagez cet article

  • transitio_001.jpg
  • transitio_002.jpg
  • transitio_003.jpg
  • transitio_004.jpg
  • transitio_005.jpg
  • transitio_006.jpg
  • transitio_007.jpg
  • transitio_008.jpg
  • transitio_009.jpg
  • transitio_010.jpg
  • transitio_011.jpg
  • transitio_012.jpg
  • transitio_013.jpg
  • transitio_014.jpg
  • transitio_015.jpg
  • transitio_016.jpg
  • transitio_017.jpg
  • transitio_018.jpg

bottom
top

Statistiques

Membres : 1
Contenu : 242
Liens internet : 39
Affiche le nombre de clics des articles : 403064

Articles populaires

Fil d'ariane

Home Transition sociale Société Monsanto Protection Act (Et le mariage pour tous ?)

bottom

Animé par Joomla!. Designed by: Joomla Templates, web hosting. Valid XHTML and CSS.