top
logo


Débranchez, pour démarrer la transition énergétique ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Transitio   
Dimanche, 11 Mai 2014 16:23


(N'oubliez pas de cliquer sur les liens signalé par cette horrible couleur)

 

 

Le Mouvement des Colibris vous propose de débrancher le samedi 24 mai.

 

Transitio, ne peut que se faire l’écho de cette démarche originale du Mouvement des Colibris. La diffusion des messages de Transition est bien modeste, je le sais bien, mais la mise en valeur d’une multitude de modestes actions constitue justement l’esprit du Mouvement des Colibris !

 

Mon expérience m’incite de plus en plus à penser que les actions de tous ces mouvement associatifs et apolitiques, font plus pour faire évoluer et changer la société que toutes les gesticulations impuissantes de nos partis politiques.

 

 

Le changement commence par soi-même

 

Le meilleur moyen d’initier le changement, est de commencer par changer soi-même. La mise en œuvre de la transition énergétique peut en effet commencer par des gestes tous simples, sans grandes conséquences sur notre petit confort. En bonus, vous aurez non seulement la satisfaction morale de faire quelque chose d’utile pour votre avenir, mais aussi l’agréable surprise de faire des économies et d’améliorer votre santé !


Le slogan de cette journée d’initiatives lancée par les Colibris est : "Débranchez tout !"

 

Le grand gaspillage d'énergie !

 

Êtes-vous par exemple conscients de tout ce que vous payez pour rien en matière d’énergie ? Je ne parle pas seulement de tous ces trucs tapis dans l’ombre chez vous qui dévorent du kilowattheure (Chargeurs de téléphones, box internet, TV, Wifi, etc.), ni de ces lumières laissées allumées dans des pièces où vous n’êtes plus.

Ce document d'Enertech est bien intéressant :

 

Je pense en effet à tous ces éclairages inutiles qui éclairent la nuit des espaces urbains déserts, que vous payez obligatoirement d’une façon ou d’une autre. Vous payez par exemple l’électricité des enseignes de magasins dans le prix des produits que vous achetez et l’électricité des éclairages urbains dans vos impôts locaux !

Concernant les enseignes lumineuses éclairant des rues souvent désertes, vous pouvez si le cœur vous en dit, rejoindre les activistes du Clan du Néon qui s'amusent la nuit à éteindre ces éclairage (sans rien casser je vous rassure).

 

Quant à l'éclairage public, vous allez probablement me sortir l’argument de la sécurité. Mais savez-vous que les nouveaux candélabres urbains ont la capacité de s’allumer puis de s’éteindre uniquement en fonction de la présence d’une personne ou d’un véhicule dans leur cône d’éclairage ? (Lampadaire Tvilight inventé par des Hollandais, par exemple)

Peut-être pourriez-vous en informer votre maire ?

L'Europe dépense environ 10 milliards d'euros par an pour faire fonctionner les lampadaires !

Certains maires sont d’ailleurs très conscients de ce gaspillage. Dans ce petit village de la Nièvre où j’ai mon refuge, les lumières s’éteignent dans les rues à 22h. Et lorsque j’admire le magnifique ciel étoilé, je vous assure que je me sens vraiment en sécurité.

 

Lire cette étude de Greenpeace : Electricité, le gaspillage menace le climat

 

 

Un acte anodin, lourd de conséquences...

Ne croyez pas que débrancher tout la nuit, soit un acte anodin. Cela pourrait très vite remettre en question la logique des infrastructures énergétiques existantes. Nos centrales nucléaires ne peuvent pas s’éteindre et allumer à la demande, par exemple. C’est l’une des raisons pour lesquelles le chauffage électrique (cette aberration énergétique) a été développé en France à outrance : maintenir la nuit un seuil de puissance électrique appelée.

La réduction de la consommation d’énergie s’associe par contre parfaitement avec la logique technique des énergies renouvelables. Contrairement à l’idée reçue rabâchée dans les médias (qui ne font que reproduire les communiqués de presse des grands groupes énergétiques), il est possible de stocker la nuit (ou à d’autres moments) de raisonnables quantités d’énergie produites par les installations fonctionnant aux énergies renouvelables (Solaire thermodynamique ou stockage de chaleur par exemple) justement parce qu’elles sont raisonnables et éparpillées sur le territoire, alors que les monstrueuses quantités d’énergie produites par une centrale nucléaire ne peuvent bien évidemment pas être stockées la nuit !

 

En fait, les énergies renouvelables présentent tellement d’avantages (Techniques, financiers, emplois, santé, etc.) que c’est bien là en vérité le cœur du problème, …pour les gros producteurs actuels d’énergie.

 


Le cœur du problème

 

Les énergies renouvelables impliquent en effet une multitude de sources de productions, autonomes ou maillées, de moyennes et petites puissances, ce qui pose vraiment un problème dans une logique monopolistique. Vous n’avez pas idée des colossales fortunes qui se sont bâties grâce à la pose de ces compteurs posés partout dans vos maisons par ces grands monopoles : Compteurs de chaleur, de fuel, de gaz, d’électricité, sans oublier les compteurs d’eau ! Je ne le sais que trop hélas, de par mon boulot.

Qui contrôle l’énergie dans nos sociétés, a le vrai pouvoir ! Voici déjà plusieurs décennies que des guerres éclatent partout dans le monde pour cette principale raison.

Pour qu’une vraie transition énergétique se fasse dans notre beau pays (tel qu’il est actuellement), il faudrait qu’EdF, AREVA, Total, Suez, Veolia, etc., soient certains de garder l’usage de ces précieux compteurs. Autant vous dire qu’on en est loin !


A moins que ?


A moins que vous ne débranchiez !

 

A noter aussi que vous pouvez aussi, comme moi, faire le choix d'une électricité propre en achetant celle-ci à Enercoop, qui n'utilise que des énergies renouvelables !



L
a seule pub que vous verrez jamais sur Transitio !

 



Chose promise, chose due, voici donc le communiqué du Mouvement des Colibris : Wink

 

Le mythe de l’énergie illimitée s’achève. L’heure est à la sobriété, à l’efficacité, et au développement des énergies renouvelables. Dans le cadre du dernier volet de la (R)évolution consacré à l'énergie, Colibris propose 5 actions citoyennes qui participent à impulser un courant... alternatif !

Je choisis un fournisseur indépendant  d'énergie 100% renouvelable, sans énergie fossile ni nucléaire. (R)évolutionner l'énergie, ça commence par changer d'électricité !

J’éco-habite. Choisir un habitat collectif, groupé, ou partagé, c’est adopter un mode de vie plus sobre et... plus convivial !

Je réduis ma consommation de viande. L'élevage animal représente un gouffre énergétique. Manger moins de viande est un acte politique !

J'investis mon épargne dans la transition énergétique. Investir en faveur du développement des énergies renouvelables, c'est favoriser la multiplication des productions locales !

Je participe à l'élaboration d'un plan de descente énergétique sur mon territoire. Première étape : initier un collectif de citoyens pour agir ensemble !


>>> Plus d’info sur les enjeux et les actions, sur le site de la (R)évolution

N'hésitez pas également à lire ou relire le volet "Énergie & Habitat" du Plan des Colibris.

Samedi 24 mai, organisons partout en France des événements et montrons que nous pouvons vivre aussi bien en consommant moitié moins !

Colibris vous propose d'investir l'espace public, sous le signe de la sobriété énergétique et heureuse. Ateliers de réparation de vélo, auto-construction d’éoliennes ou de panneaux solaires, recyclage, troc, pique-nique locavore, cuisine végétarienne, construction passive, disco soupe, concert acoustique…

Alors, samedi 24 mai, on réduit, on réutilise, on répare, on recycle, on relocalise !

Avis aux organisateurs ! Vous voulez organiser une journée "Débranche tout !"près de chez vous ?

Téléchargez notre fiche pratique

Partagez sur le réseau social des Colibris, sur le groupe "24 mai : Débranche tout"

Colibris met à votre disposition des supports de communication: flyers, affiches, communiqué de presse. Contactez-nous !  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Avec toute notre énergie,

Marianne, Anne-Laure, Isabelle, Jean-François, Bernard, Cynthia, Gregory et Céli.

 

Mise à jour le Dimanche, 11 Mai 2014 19:30
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 24 invités en ligne

Partagez cet article

  • transitio_001.jpg
  • transitio_002.jpg
  • transitio_003.jpg
  • transitio_004.jpg
  • transitio_005.jpg
  • transitio_006.jpg
  • transitio_007.jpg
  • transitio_008.jpg
  • transitio_009.jpg
  • transitio_010.jpg
  • transitio_011.jpg
  • transitio_012.jpg
  • transitio_013.jpg
  • transitio_014.jpg
  • transitio_015.jpg
  • transitio_016.jpg
  • transitio_017.jpg
  • transitio_018.jpg

bottom
top

Statistiques

Membres : 1
Contenu : 243
Liens internet : 39
Affiche le nombre de clics des articles : 418774

Articles populaires

Fil d'ariane

Home Transition énergétique Energies renouvelables Débranchez, pour démarrer la transition énergétique !

bottom

Animé par Joomla!. Designed by: Joomla Templates, web hosting. Valid XHTML and CSS.