top
logo


Mot d'excuse #JeSuisCharlie mais pas un mouton PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Transitio   
Samedi, 10 Janvier 2015 10:20

Un billet d'actualité et une petite réflexion tolérante sur la religion

(Deux articles en un !)

 

 

J’écris cet article alors que l’émotion provoquée par l’événement ne s’est pas encore dissipée. Je le reprendrai probablement un peu, plus tard.


Je sais que je ne pense pas vite et qu'il me faut du temps pour comprendre. Je suis désolé pour mes proches qui n'arrivent pas toujours à me suivre (je compte sur leur compréhension ou leur amitié). Mais voici ce que je pense en ce matin de ce samedi 10 janvier 2015, suite à l'horrible drame qui a frappé l'équipe du journal satirique Charlie Hebdo mercredi dernier.

 

 

Mercredi 7 janvier 2015


Mercredi après-midi, sous le choc, profondément ému par ce que je venais d’apprendre, à savoir le massacre des journalistes du journal Charlie Hebdo, j’ai quitté mon travail pour me rendre Place de la République, lieu symbolique, s’il en est, de la nation française, suite à un appel lancé sur Twitter.

Vous pouvez voir mes photos sur Facebook en cliquant sur l'image ci-dessous :

 

 

Contrariété...


Lorsque j’ai quitté la place, peu avant 20h, j’étais contrarié. Je venais de m’accrocher ("m'engueuler" si vous préférez) avec des gens, qui dans la foule, traitaient de fachistes des gars qui tentaient d’apporter le drapeau tricolore sur la statue de la République. La Marseillaise timidement chantée par quelques téméraires, dont moi bien sûr, a même été sifflée !

Je pense qu’il n’y a qu’en France que l’on puisse rencontrer une telle haine et surtout une telle méconnaissance de l’histoire du pays (Bravo l’éducation nationale et la télé pour le lessivage des cerveaux).

Le drapeau français, chassé de la place de la République ! J’ai hurlé à ces imbéciles qu’il ne fallait pas abandonner au sinistre FN les symboles de notre République. Quelques personnes m’ont applaudi, mais nombre de naïfs "bien pensants" m’ont répondu qu’ils n’étaient pas là pour faire de la politique ! Mais passons, ce n’est pas le sujet de cet article...

 

Quelqu'un a eu la bonne idée de mettre un brassard noir de deuil sur le bras de la statue de la liberté.

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Doute...

 

Hier encore, lors du déjeuner de midi avec mes jeunes collègues, je me réjouissais de savoir qu’ils allaient tous venir à la marche prévue ce dimanche et je contactais de mon côté mes amis pour faire cette formidable marche avec eux.

Et puis dans la soirée, tandis que je discutais avec nombre de gens sur internet, via Facebook et Twitter, le doute en moi a commencé de s’immiscer, surtout lorsque j’ai appris qui allait venir défiler en tête du cortège…

Marcheront en effet ce dimanche, autour de François Hollande et de Manuel Valls, entre la place de la République et celle de la Nation  :

L’Afrique sera représentée à cette "Garden party" par les présidents malien Ibrahim Boubacar Keïta et nigérien Mahamadou Issoufou, l’Amérique du Nord par le ministre américain de la Justice Eric Holder et le ministre canadien de la Sécurité publique Steven Blaney.
Plusieurs dirigeants d’institutions internationales (Organisation internationale de la Francophonie, Bureau international du Travail, Ligue arabe) ont également annoncé leur présence.
Cerise sur le gâteau, il y aura même le secrétaire général de... l’Otan Jens Stoltenberg. Sans doute pour mieux nous faire comprendre que "nous sommes en guerre", comme l’a martelé Manuel Valls.

Eux devant, le bon peuple derrière. Le gouvernement invite les citoyens à prendre le gratin en marche, comme le dit un article de Politis ce matin.

 

Autrement dit, seront présent tous les principaux "responsables" de la situation lamentable dans laquelle se trouvent notre malheureuse société française et le reste du monde. Y compris nos chers "amis américains" qui n’ont pas cessé depuis des décennies de fabriquer des terroristes partout en menant leurs guerres coloniales. Que ce soit directement, lorsqu’ils créaient et organisaient les talibans en Afghanistan pour faire la guerre aux Russes, ou indirectement, lorsqu’ils choquaient les consciences des peuples en enlevant, emprisonnant et torturant des gens sous prétexte de guerre des civilisations (l’autre nom de la guerre pour l’énergie).

Et que dire de nos dirigeants français de tous bords ? Incapables de voir et comprendre la situation dramatique de notre pays ! Aux ordres des banques et de leurs marchés financiers qui nous reprochent de n’être pas aussi compétitifs économiquement que les esclaves chinois !

Une élite aristocratique, stupide et méprisant le peuple, au point d’abandonner celui-ci à la bête immonde du Front National, qui pour le moment, ronronne et fait pattes de velours, afin de séduire de serviles gogos désorientés, avant de les asservir.

 

 

Désolé.


Charlie Hebdo n’était pas ma tasse de thé (humour un peu trop "pipi caca popo" à mon goût), mais j’avais de la sympathie pour cette équipe de joyeux lurons iconoclastes.

J’ai été horrifié par cet attentat qui m’a mis dans le même état de choc que celui du 11 septembre chez nos "amis américains", (toutes proportions gardées bien sûr).

Mais je suis désolé, vraiment désolé. Même s’il y a quelques heures encore je rêvais d’un sursaut du peuple français dans toute sa diversité et d’une belle union nationale (sans les neuneus du FN bien sûr, qui doivent assumer le fait d’avoir rompu le pacte républicain). Ce dimanche je n’irai pas défiler derrière notre pathétique président et ses copains.

Il est trop tard pour entonner le chant de l’union républicaine après avoir foulé aux pieds depuis des années tous les symboles et tous les instruments républicains qui permettaient d’unir le peuple français dans toute sa diversité, y compris j’insiste, les derniers arrivés. Chanté par ces "responsables", celui-ci n’est plus qu’un pathétique chant du cygne

 

Conclusion ?


Honneur aux morts pour la liberté d’expression et de pensée, les dessinateurs comme les policiers.

  • Non à la stratégie du choc, pour nous abrutir de terreur,
  • Non à la guerre des civilisations, anachronique justification d’un impérialisme mortifère,
  • Non à toutes les religions dans l’espace public qui nous rendent soumis et idiots,
  • Non inconditionnel au FN.
  • Oui, je suis Charlie, mais je ne suis pas un mouton !

 

Rappel : Cet article est écrit "à chaud". J'y reviendrai ultérieurement.

 

 

 

Post Scriptum

(Le deuxième article !)

 

 

Petite réflexion d'un athée tolérant sur l'Islam...


Foutez la paix aux musulmans de France !

Laissez-leur un peu de temps. L'Islam est né 600 ans après le christianisme. Laissez-leur le temps de connaître la sécularisation, la laïcité, voire même le doute et l'athéisme. C'est même probablement parce qu'ils entrent dans l'une de ces périodes de mutations (Transition) que certains d'entre-eux perdent leurs repères ou deviennent dingues.

Je suis athée, mais je pense qu'une religion peut devenir une forme de philosophie, d'art de vivre, qui en vaut bien d'autres.

Par contre, Il est urgent voire vital pour la France, de revenir aux vieilles recettes qui ont réussi à la pacifier par le passé (Après nos terribles guerres de religions et même après la Révolution) et d'expliquer intelligemment à ces nouveaux concitoyens, que la Loi Française est au-dessus de toutes les lois religieuses, car c'est une Loi faites pour tous les citoyens quelques soient leurs origines.

La fameuse tolérance ne peut généreusement s'appliquer qu'à d'autres tolérants. On doit bien sûr faire l'effort de les comprendre, mais en aucun cas on ne doit être tolérant avec des intolérants.

 


Et la violence ?


Dans le Coran ?

 

Certains ne cessent de vous dire que la violence est au cœur de l'Islam ? Les plus "érudits" vous citeront peut-être la sourate 2, verset 191 :

« Tuez-les partout où vous les trouvez et chassez-les d’où ils vous ont chassés, car la subversion est pire que le meurtre. Ne les combattez pas, cependant, auprès de la Mosquée sacrée, à moins qu’ils ne vous y attaquent les premiers. Dans ce cas, n’hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles.  »

Ce faisant, ils ne vous liront peut-être pas le verset 190 qui précédait :

"Combattez dans la Voie de Dieu ceux qui vous combattent, sans jamais outrepasser les limites permises, car Dieu n’aime pas ceux qui les transgressent."

Et il est probable qu'ils ne vous liront pas non-plus celui qui succède, le 192 :

"S’ils cessent de vous attaquer, sachez que Dieu est Clément et Miséricordieux."

Vous saisissez la nuance ?


Et cette autre nuance ?

Le policier musulman Ahmed Merabet, assassiné par un salaud de terroriste !

 

 

Et dans la Bible, me demanderez-vous ?


Sachez que l'on trouve autant de violence prescrite dans la bible (sinon plus) et parfois avec moins de nuance, comme par exemple dans ce passage de Deutéronome (ancien testament) :

6 Si ton frère, fils de ta mère, ou ton fils, ou ta fille, ou la femme qui repose sur ton sein, ou ton ami que tu aimes comme toi-même, t'incite secrètement en disant : Allons, et servons d'autres dieux ! -des dieux que ni toi ni tes pères n'avez connus,

7 d'entre les dieux des peuples qui vous entourent, près de toi ou loin de toi, d'une extrémité de la terre à l'autre-

8 tu n'y consentiras pas, et tu ne l'écouteras pas ; tu ne jetteras pas sur lui un regard de pitié, tu ne l'épargneras pas, et tu ne le couvriras pas.

9 Mais tu le feras mourir ; ta main se lèvera la première sur lui pour le mettre à mort, et la main de tout le peuple ensuite ;

10 tu le lapideras, et il mourra, parce qu'il a cherché à te détourner de l'Éternel, ton Dieu, qui t'a fait sortir du pays d'Égypte, de la maison de servitude.

11 Il en sera ainsi, afin que tout Israël entende et craigne, et que l'on ne commette plus un acte aussi criminel au milieu de toi.

12 Si tu entends dire au sujet de l'une des villes que t'a données pour demeure l'Éternel, ton Dieu :

13 Des gens pervers sont sortis du milieu de toi, et ont séduit les habitants de leur ville en disant : Allons, et servons d'autres dieux ! des dieux que tu ne connais point

14 tu feras des recherches, tu examineras, tu interrogeras avec soin. La chose est-elle vraie, le fait est-il établi, cette abomination a-t-elle été commise au milieu de toi,

15 alors tu frapperas du tranchant de l'épée les habitants de cette ville, tu la dévoueras par interdit avec tout ce qui s'y trouvera, et tu en passeras le bétail au fil de l'épée.

 

Lisez le passage en entier dans Deutéronome 13, et amusez-vous à rechercher la moindre trace de clémence ou de miséricorde ! Il faut avoir le cœur bien accroché lorsqu'on lit certaines des horreurs "divines" qui parsèment la totalité de l'ancien testament.

 


Petite question :


Pourquoi d'après-vous les Etats-Unis, le pays qui fait encore tant de cas de la Bible, est-il l'un des pays les plus violent qui soit ? Ces textes de l'ancien testament pris au pied de la lettre, ont permis à leurs fondateurs de faire aussi peu de cas des Indiens dont ils volaient la terre que les Hébreux en firent des habitants du pays de Canaan que leur dieu leur "offrait" en terre promise ! Cet état d'esprit ne les a hélas pas quitté depuis.

Ecrire "In god we trust" sur ses billets de banque, c'est comme dire "Gott mit uns", la fameuse devise militaire allemande (depuis 1701). Tout un programme, militaire bien sûr...

 

Mais j'y pense, cette image du fameux pays de Canaan, dont les habitants furent massacrés par les Hébreux au nom du fameux dieu vengeur, ne vous dit-elle pas quelque chose ?

Oups, je risque de parler du pays dont on ne doit pas parler pas à table en famille, Israël...

(Ne tirez pas de mauvaise conclusions hâtives, continuez de lire ! Wink)

Surtout n'en parlons pas !


Ils en ont parlé !

(D'après le célèbre dessin de Caran d'Ache lors de l'affaire Dreyfus)

 

Le vrai drame des Juifs français.


Ne vous méprenez pas en effet sur l'ambiguïté apparente du dessin ci-dessus.

Je fais partie d'une génération qui a bien gardé en mémoire ce qui est arrivé aux Juifs en France durant la seconde guerre mondiale. Mais c'est aussi pour cette raison qu'il m'est presque impossible de dire ce que je pourrais penser des agissements de l'état d'Israël...

Cela ne m'empêche pas d'être sincèrement catastrophé d'apprendre le départ de tous ces citoyens juifs Français en Israël, ce qu'ils appellent "l'aliyah".

Il y a avait des Juifs en France, ou plutôt en Gaule, bien avant qu'il y ait des Chrétiens (Ils étaient citoyens romains ou accompagnant les Romains).

Les juifs français sont chez eux en France et citoyens à part entière, et ce, grâce à la Révolution Française (plus particulièrement grâce à Robespierre). Leur départ me fait penser à la révocation de l'édit de Nantes par Louis XIV, qui fut cause d'un départ massif des Protestants de France et surtout d'un terrible affaiblissement de la France (Ma famille est pour moitié d'origine protestante, raison pour laquelle je ne peux pas être antisémite).

Si cet exode prend de l'ampleur, ce sera une nouvelle catastrophe nationale !

Les conséquences dramatiques des guerres du moyen orient menées par nos "amis américains" totalement ignorant de l'histoire, ne doivent pas s'étendre à la France !

 

 

 

Conclusion (C'est la 2ème !) Wink

 

Pour toutes les religions, une seule solution, l'instruction !

 

 

J'ajouterai encore une petite phrase qui ne plaira probablement pas à tout le monde :

 

"Il faut faire avec les croyants, comme on fait avec les enfants, c'est-à-dire attendre patiemment qu'ils soient enfin adultes, pour pouvoir leur parler "en adultes"...

 

 


Mise à jour le Jeudi, 16 Avril 2015 15:43
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 35 invités en ligne

Partagez cet article

  • transitio_001.jpg
  • transitio_002.jpg
  • transitio_003.jpg
  • transitio_004.jpg
  • transitio_005.jpg
  • transitio_006.jpg
  • transitio_007.jpg
  • transitio_008.jpg
  • transitio_009.jpg
  • transitio_010.jpg
  • transitio_011.jpg
  • transitio_012.jpg
  • transitio_013.jpg
  • transitio_014.jpg
  • transitio_015.jpg
  • transitio_016.jpg
  • transitio_017.jpg
  • transitio_018.jpg

bottom
top

Statistiques

Membres : 1
Contenu : 241
Liens internet : 39
Affiche le nombre de clics des articles : 361482

Articles populaires

Fil d'ariane

Home Transitio ? Oser penser Mot d'excuse #JeSuisCharlie mais pas un mouton

bottom

Animé par Joomla!. Designed by: Joomla Templates, web hosting. Valid XHTML and CSS.