top
logo


Total s'invite dans le nucléaire PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Transitio   
Mardi, 05 Mai 2009 00:00

LE NUCLÉAIRE, SUITE LOGIQUE DU PÉTROLE POUR TOTAL !


 

Total s’invite dans le nucléaire.

« Le pétrolier Total va prendre part aux côtés de GDF-Suez à la construction du réacteur de troisième génération (EPR) de Penly en obtenant un quart du bloc initialement attribué à GDF-Suez (33,33%) » Nous vous invitons à consulter cet article paru le 5 mai 2009 dans le magazine « Usine nouvelle » : http://www.usinenouvelle.com/article/total-s-invite-dans-le-nucleaire.164001

Cela fait déjà quelques années que Total (14 milliards d’€uros de bénéfices en 2008) s’intéresse au nucléaire. Souvenons-nous...

Le 25 novembre 2008, M.Bauquis, professeur ENSPM à l’IFP, expert auprès de l’académie des technologies et de l’OPECST, avait donné une passionnante conférence à la Défense. Celle-ci s’adressait aux actionnaires de Total, son sujet était :"Quelles synergies à moyen et long terme entre pétrole et nucléaire"

Le support de cette conférence est téléchargeable ici : http://www.cnisf.org/biblioth_cnisf/presentations/081125Bauquis.pdf

Mise à jour au 04/02/12 : Le document ci-dessus n'est plus disponible sur Internet, mais fort heureusement j'en avais fait une sauvegarde pour Transitio, que voici :

 

Cliquez sur l'icone.

Je vous conseille sa lecture. Il commence par un petit mémento sur les fondamentaux du pétrole, puis enchaine sur un rappel très utile sur le fameux « peak-oil » (prévu pour 2020) et sur l’épuisement progressif des gisements de pétroles et de gaz. Reconnaissons à Total ce mérite d’avoir été un des premiers pétroliers à reconnaître cette fin programmée du pétrole (corroborée depuis par l’Agence Internationale pour l’Energie et par d’autres pétroliers). S’en suit un autre chapitre vertueux sur le réchauffement climatique, qui se conclut par une « amusante » photo prouvant par l’humour ledit réchauffement.

Les choses se ’’corsent’’ quelque peu dans les chapitres qui suivent, le but de ce document étant avant tout de démontrer que le nucléaire est la suite logique du pétrole. Vous y apprendrez que le risque d’accident majeur dans le nucléaire n’est que de 1 tous les 50 ans (Quelle chance pour les actionnaires de Total qui ont peu de chance de vivre le prochain !) Vous y découvrirez, la justification d’un projet de centrale nucléaire au Canada afin d’apporter l’énergie nécessaire pour fluidifier les sables bitumineux de l’Athanbaska ! Vous ne connaissez-pas les fameux sables bitumineux ? Allez visiter nos amis de Green Peace : http://www.greenpeace.fr/destruction-durable/

Et parmi tous les autres aspects bénéfiques du nucléaire, figure également le retour de ce vieux serpent de mer des années 70, à savoir le chauffage urbain nucléaire (voir le projet Thermos du CEA http://www.dissident-media.org/infonucleaire/thermos_sv.html)

Lisez ce document si instructif, et faites-vous votre opinion !

Nul doute que Total (14 milliards d’€uros de bénéfices en 2008) est en droit de se prévaloir de son savoir-faire industriel pour s’engager dans « l’après pétrole ». Et il n’y a pas de raisons de croire qu’ils géreront le nucléaire comme ils ont géré le pétrole...

Je vous propose également, du même auteur et sur le même sujet : Nucléaire et pétrole, quels mariages ? Et comme je sais que les documents "intéressants" finissent toujours par disparaître, je le garde précieusement sur Transitio et le met à votre disposition :


Cliquez sur l'icone.


PS : C’est peut-être du mauvais esprit de ma part, mais, datant de 2008 également, j'ai retrouvé ce communiqué de presse des Verts concernant Total.

Marée noire sur la Loire.

« Une fois de plus, Total est responsable d’une marée noire. La mollesse du ministre soit disant de l’environnement à dénoncer l’inaction de Total pendant les heures qui ont suivi le début de la pollution laisse sans voix. En déversant 450 tonnes d’hydrocarbures dans le seul fleuve sauvage de France qu’est la Loire, la compagnie aux 13 milliards d’euros de profits se rend responsable de dommages importants sur un écosystème remarquable et fragile. Il est intolérable qu’une société qui brasse autant d’argent ne soit pas en mesure d’assurer la sécurité des ses installations » http://lesverts.fr/article.php3 ?id_article=3834

Mise à jour le Lundi, 06 Février 2012 12:30
 

Qui est en ligne ?

Nous avons 13 invités en ligne

Partagez cet article

  • transitio_001.jpg
  • transitio_002.jpg
  • transitio_003.jpg
  • transitio_004.jpg
  • transitio_005.jpg
  • transitio_006.jpg
  • transitio_007.jpg
  • transitio_008.jpg
  • transitio_009.jpg
  • transitio_010.jpg
  • transitio_011.jpg
  • transitio_012.jpg
  • transitio_013.jpg
  • transitio_014.jpg
  • transitio_015.jpg
  • transitio_016.jpg
  • transitio_017.jpg
  • transitio_018.jpg

bottom
top

Statistiques

Membres : 1
Contenu : 242
Liens internet : 39
Affiche le nombre de clics des articles : 371325

Articles populaires

Fil d'ariane

Home Transition énergétique Energies fossiles Total s'invite dans le nucléaire

bottom

Animé par Joomla!. Designed by: Joomla Templates, web hosting. Valid XHTML and CSS.